Informations nautiques

« Pour votre sécurité, merci de vous informer avant votre départ...»

L’embouchure de l’estuaire de la Gironde

  • Caractéristiques de l’estuaire de la Gironde
  • EAUX AGITEES par des courants contraires qui donnent naissance à des clapots désagréables en certains secteurs. (...).




COURANTS forts ou très forts par gros coefficient de marée, pouvant atteindre 3 à 5 noeuds. Pour les voiliers, il est indispensable d’en tenir compte.

HOULE DU LARGE (ouest). Sollicitée par des courants contraires, la houle monte, grossit et déferle dangereusement sur les bancs. Par mesure de sécurité, une étude approfondie de la carte et un repérage indispensable sur zone sont nécessaires.

HAUTS-FONDS, présents un peu partout.

BANCS DE SABLE en perpétuel mouvement (Bancs de la Mauvaise, du Matelier, Bonne Anse, Cordouan, St Georges). En général plutôt mal balisés, ils doivent être abordés avec beaucoup de prudence à cause des risques d’échouage ou de déferlantes.

Zones Dangereuses (du nord au sud)

  • PERTUIS DE MAUMUSSON ET APPROCHES DE LA COTE SAUVAGE
  • sont formellement déconseillés au plaisancier de passage.
  • BANC DE LA MAUVAISE.
  • De sinistre réputation, confirmée par les multiples épaves (dangereuses) ensablées en bordure et en arrière du banc. Impraticable par houle d’Ouest, ne peut être fréquenté, malgré les apparences, que par le plaisancier local très expérimenté (et encore … de nombreux accidents sont à déplorer chaque année). Ce banc porte donc bien son nom.




- ATTENTION aux courants qui poussent à la côte sur le BANC DE LA MAUVAISE

- PLATEAU DE CORDOUAN découvre à basse mer, hauts fonds variant de 1 à 5m, sans transition. La navigation y nécessite beaucoup d’attention et de prudence.

- TRES LARGE ZONE DE DEFERLANTES SOUDAINES, PUISSANTES ET DONC DANGEREUSES.

- APPROCHES DE LA POINTE DE GRAVE ET ENTREE DE PORT BLOC
- Forts courants ou très forts à partir de coefficient de 90. Un moteur de faible puissance risque de ne pas étaler
– clapot très dur, court et haché, qui tend heureusement à disparaître à l’étale de pleine mer.

- EXTREMITE NORD-OUEST DU BANC découvrant de St Georges (bouée 12). A déborder toujours largement par l’ouest. - HAUTS-FONDS à repérer : Plateau de Cordouan, Pointe de Grave, Banc de St Nicolas et son avancée rocheuse très dangereuse entre G5 et la terre, Banc des Olives en particulier aux approches de l’épave d’Hollywood

Autres conseils

  • Si besoin est, pour votre sécurité :
  • Si vous êtes en mer, restez au large et prenez patience, ne tentez pas de franchir les passes par très mauvais temps. Si vous êtes au port, restez-y et attendez une amélioration de la météo pour sortir en mer.



À l’attention du plaisancier ne connaissant pas l’estuaire.
- Sauf impératif majeur, éviter de franchir de nuit la passe sud (absence d’éclairage et difficultés de repérage des bouées).
- Si « mauvais ou très mauvais temps » - renseignez-vous toujours sur l’état de la mer dans les passes (contacter la sémaphore de la Pointe de Grave tél. 05 56 09 60 03 ou radio VHF canal 16).
Éventuellement suivant les conditions du moment, empruntez de préférence la passe Ouest, souvent moins chahutée que la passe Sud.


Port de plaisance, de Pêche et Criée de Royan - Charente Maritme (17)

Tags

le club nautique des Regates de Royan Port de plaisance et de Pêche de Royan - Charente Maritme (17), port de royan, bateau, bateaux, navire, navires, plaisancier, plaisanciers, port de pêche, port de plaisance, ocean atlantique, charente maritime, charente-maritimr, pecheur, pecheurs, port 17, estuaire de la gironde, banc de sable, criée, poissons, produits de la mer, voilier, voiliers, bateau promenade, catamaran, croisiere, navigation, nautique, port dans la ville, pleine mer, chalutier, chalutiers, crieur, ponton, pays royannais, roian, roillan, marin, debarquement, accostage, anneau, manutention, cale de mise a l'eau, emplacement, arimage, ancre, cameras IP, meteo, navigation, jetee, miles, marées, horaire des marées, port interieur, eau profonde, plage, cote, bac, debarcadere, shiplanders, commerces, pavillon